Constats de décès à distance par un médecin

Les services préhospitaliers d’urgence de la région se dotent d’une nouvelle procédure.

Québec, le 10 décembre 2014 – Une nouvelle procédure portant sur le constat de décès à distance par un médecin dans le cadre des services préhospitaliers d’urgence entrera graduellement en vigueur à compter de la mi-décembre dans la région de la Capitale Nationale (03).

Il faut savoir que les Techniciens ambulanciers paramédics de la région appliquent déjà des protocoles de fin de vie lors de leurs interventions auprès de patients; ces protocoles sont en vigueur depuis plusieurs années.

Suivant certaines conditions encadrées par des protocoles cliniques provinciaux, les techniciens ambulanciers paramédics peuvent décider de l’arrêt des manœuvres  lors d`une réanimation effectuées sur un patient. Auparavant, les paramédics de la région devaient transporter systématiquement les patients à l’hôpital le plus près pour qu’un médecin puisse constater le décès.

La principale nouveauté introduite par la procédure est que, règle générale, le constat de décès d’un patient se fera désormais à distance par un médecin : les paramédics communiqueront avec un médecin de l’Unité de coordination clinique des services préhospitaliers d’urgence (UCCSPU) de l’Hôtel-Dieu de Lévis qui pourra faire ce constat.

Les impacts du nouveau protocole sont de pouvoir affecter les Techniciens ambulanciers paramédics à une autre urgence plus rapidement, et ce, au bénéfice de la population. Le recours aux services d’urgence pour faire constater un décès ne sera plus requis dans la majorité des cas (près de 90% des décès).

La date d’entrée en vigueur est le 15 décembre 2014. On sait déjà que l’ensemble des techniciens ambulanciers paramédics sont formés sur la nouvelle procédure.

Martin Caron
Technicien ambulancier/paramédic
Instructeur FMC

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

tribe_events

Dans les années passées